jeudi 17 juillet 2014

Castine 2014 - Jour 7

Aujourd'hui, c'est notre dernier jour. Nous avons encore beaucoup de travail.

Ma chaise "Bannister" est collée et miracle, les 4 pieds touchent par terre.


J'ai choisi de la peindre en noir comme l'original de Mark. Je terminerai le paillage chez moi, je ne sais pas quand. Mais dès que ce sera fait, je vous montrerai.


Du coté du fauteuil Louis XVI, je n'ai pas eu le temps de sortir l'appareil photo pour les dernières étapes. La soie bleue est assez épaisse et je peine à faire la jupe. Ensuite il faut préparer des mètres de galon pour tout border. Nancy et son mari ont inventé un appareil révolutionnaire pour fabriquer ce galon. Il faut tordre des mètres de fils, alors on les accroche sur un espèce de trépied avec un cintre en haut et en bas et on lance régulièrement de cintre du bas en tournant. On "twiste" en américain. J'ai twisté tout l'après-midi avec Mike. Je voulais un galon bien serré, alors il fallait "twister" et "twister" encore. J'ai terminé mon fauteuil pile à l'heure pour qu'il soit fini pour l'exposition de fin d'après-midi. J'ai seulement la photo de l'expo.


Donc, vous l'avez compris, ce soir c'est l'exposition des œuvres des stagiaires. Cela fait beaucoup de photos, mais je ne résiste pas à vous les montrer. Je trouve que tout le monde s'est très bien débrouillé. Qu'en pensez-vous?




































C'est notre dernier repas du soir dans la grande salle à manger. Nous ne sommes pas trop tristes car nous en avons bien profité. Et puis Suzy s'est déjà inscrite pour l'année prochaine.


Et puis, nous avons encore quelques jours à passer aux Etats-Unis. C'est notre petit périple de tourisme qui commence demain.

mercredi 16 juillet 2014

Castine 2014 - Jour 6

Je me réveille toujours à 5h00 sans le réveil. Je fais doucement pour déranger Blandine le moins possible. Je rejoins Françoise pour peaufiner les plans de nos derniers jours du séjour que nous consacrerons à visiter la côte en descendant sur Boston.
Les petites enchères du matin sont terminée. J'en profite pour vite rejoindre ma salle de cours. Il ne reste plus que 2 jours et je voudrais avancer le plus possible mes fauteuils.

Coté cours de Mark Murphy, ça avance bien. Avec Catherine, nous sommes en tête de peloton. Aujourd'hui nous commençons à monter nos fauteuil "à blanc", c'est à dire sans colle pour vérifier que tout s'ajuste comme il faut. Le but du jeu est de monter le fauteuil et de le faire tenir avec un élastique ... Il est prévu de faire le paillage chez nous.




Chez Nancy Summer, ça avance moins vite et je continue mes heures supplémentaires. J'ai peint ma soie et j'ai capitonné une grande partie des éléments.


Il me reste à capitonner les accoudoirs, à faire la jupe avec les franges et surtout à mettre le petit cordonnet tout autour de toutes les parties pour faire la propreté.

Ce soir, c'est la soirée de vente des professeurs. Il y a une queue incroyable à l'entrée. Les premiers ont repéré des merveilles à ne pas louper. Ils vont courir pour être les premiers sur les stands, encouragés par les maris des stagiaires qui font un comité d'accueil très bruyant. Notre petit groupe est dans le peloton de queue, nous y allons surtout pour regarder.








lundi 7 juillet 2014

Castine 2014 - Jour 5

Ce matin, je ne participe pas aux petites enchères car j'ai peur que ma valise ne puisse pas tout contenir, d'autant plus que nous avons prévu de faire du shopping sur la route du retour vers Boston.

Mon fauteuil avance bien. Je tourne les bras et les champignons de finitions.




Je n'ai pas pris de photo de mon fauteuil Louis XVI....

La salle d'expo contient maintenant les objets qui seront réalisés durant les cours l'année prochaine, en voici quelques-uns.







Ce soir, il n'a y a rien de prévu. Alors nous allons diner en ville, enfin dans le minuscule petit bourg de Castine. Nous allons à pied car c'est tout près. Je vous montre quelques échantillons des jolies maisons américaines qui bordent les allées, de quoi nous donner des idées pour les maisons miniatures...







Nous arrivons au port



Nous dinons dans le restaurant du port. Il y a plein de nasses pour attraper des homards. Devinez ce que nous allons manger ?


Pour l'entrée, une "Clams chawder" (Florence, c'est comme cela que ça s'écrit?). C'est une soupe avec des pétoncles et des pommes de terre, c'est délicieux. Et ensuite, une salade de homard bien sur ...